Devant l'école.
— "Bonjour Monsieur, faut pas se garer là hein !"
— "Oui je suis désolé..."
— "En l'espace de 5min, 2 voitures ont faillit se rentrer dedans et 6 piétons dont ma fille et moi, ont faillit se faire renverser..."
— "Oui, désolé j'ai dis, je ne recommencerais plus !"
— "J'espère bien, commencer c'est déjà trop, d'accord ? Donc on ne se gare plus jamais ici !"
— "C'est bon Monsieur, je suis assez grand pour savoir ce que j'ai à faire !"
— "À priori non..."
1/3

Suivre

— "C'etait que 5min Monsieur !!"
— "Oui, 5min de trop, 2 voitures et 6 piétons... Vous allez réagir comment quand il y aura des morts à cause de votre stationnement extrêmement dangereux ??"
— " « Extrêmement », n'abusez pas..."
— "6 piétons Monsieur, dont 3 enfants dans le lot, 6 putains de piétons !"
— "Mais j'étais en retard et..."
— "Moi aussi Monsieur, pourtant j'ai mis personne en danger !"
— "Bah oui, vous n'êtes pas en voiture, si ?"
2/3

— "Non, justement."
— "Bah voilà !"
— "Donc ça vous donne le droit de mettre des vies en péril ??"
— "Non..."
— "Bon, bah, bougez, ne recommencez plus et bonne journée."

Qu'est-ce que ça m'énerve ce genre de type...

3/3

@stefofficiel "vous n'êtes pas en voiture, si ?", une remarque qui signifie je pense qu'il estime que ce n'est pas sa faute si lui est en voiture, c'est la fatalité qui lui est tombée dessus.

Il n'a pas totalement tort (l'organisation collective pousse à l'usage de la voiture, qui lui même pousse à organiser les choses pour la voiture), mais ce serait l'occasion qu'il s'arrête 5 minutes (garé ailleurs hein) pour réfléchir à tout ça. La problématique dépasse la question du stationnement.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !